Harry Potter et domination

Harry Potter et domination

J’ai lu Harry Potter étant adolescente, et jamais je n’ai imaginé quoique ce soit de sexuel dans ces livres. Assez prude, cette série parle uniquement de l’Amour littéraire (les protagonistes tombent amoureux à 15 ans, se tiennent la main, s’embrassent, puis se marient, font des enfants et sont toujours heureux après 20 ans de mariage).

Heureusement que l’on peut compter sur « la règle 34 » (qui stipule que quoique l’on puisse imaginer, une version porno existe déjà sur Internet) pour réveiller nos héros !

Regle 34

Les légos en pleine session SM, des arbres en levrette, ou même Chell qui se tape un cube de Portal !

Pour les néophytes du monde magique de Harry Potter, il vous faut savoir que les élèves de l’école de magie que fréquente Harry sont répartis dans 4 « maisons » différentes en fonction de leur caractère. Une maison est grosso modo un groupe d’élèves (un peu comme les confréries aux USA) et il existe des rivalités entre chaque.

Les 2 plus connues sont Gryffondor (Gryffindor en anglais), les bons et courageux, ainsi que Serpentard (Slytherin en anglais) les rusés et ambitieux. Ces 2 maisons s’opposent dans toute la série (comme dans un livre pour enfant, on a les gentils et les méchants) : l’ennemi de Harry Potter (qui est Gryffondor) est Draco Malfoy (qui est Serpentard). Tandis que les Gryffondors sont les héros, les Serpentards sont des « bad boys« . Et les bad boys ont aussi leurs fans qui leur dédient des chansons sur Internet, donc certaines sont très excitantes !

Les chansons suivantes ont été créées par le groupe Swish and Flick, et sont malheureusement en anglais. J’ai récupéré des vidéos avec les paroles, ce qui vous aidera déjà beaucoup ! Souvent le thème de la soumission est implicite, mais pas liée au SM de manière spécifique.

Bonne découverte, et pour les fans de la saga : régalez-vous !

I love the way you talk with your sexy British drawl
I love the way you make your little house elves crawl
I love your grey eyes and your white-blonde hair
I love the way you act like you just dont care

Do it like a Death Eater,
Like a Death Eater.
Take me from behind,
And hit it – Like a Quidditch Beater.
Do it like a Death Eater,
Like a Death Eater.
Knock me to the ground,
And do it dirty – Like a Quidditch Beater.
Do it like a Death Eater,
Like a Death Eater.
Up against the Mirror,
Watch me like we’re in a Movie Theatre.

Santa won’t bring me gold hoops for my ear
’cause I’ve been a very naughty girl this year
Santa won’t bring me a supply of butterbeer
’cause I’ve been a very naughty girl this year
It’s really kinda whack that I ain’t got jack
’cause I’ve been a very naughty girl this year

Merci pour votre lecture :)

Publicités

[Illustration de concepts] Le rêve lucide

Illustration de concepts : le rêve lucide

Le rêve lucide était pour moi, jusqu’à il y a peu, une simple légende urbaine. Il parait en effet que certains rêveurs arrivent à prendre conscience pendant leur rêve qu’ils ne sont pas dans la réalité. Une fois ceci conscientisé, ils arrivent à prendre les rênes de leur rêve et réaliser ce que bon leur semble (voler, rencontrer une personne précise, se regarder dans un miroir, etc.).

Après en avoir parlé autour de moi, j’ai découvert que plusieurs de mes connaissances arrivaient quasi systématiquement à savoir lorsqu’ils sont dans un rêve, et une certaine partie d’entre eux m’a dit être capable de modifier consciemment le cours de leur rêve. Il semble donc que ce n’est pas qu’une légende urbaine et que ce soit possible ! (j’ai d’autres preuves rassurez-vous ;) )

Quelques trucs pour vous permettre de savoir que vous êtes dans un rêve :

1. Il faut se demander, lorsque l’on a un doute, où on se trouvait quelques secondes plus tôt. En effet, dans les rêves on se retrouve souvent dans des lieux et temps qui varient très vite. Il n’y a pas de continuité et si vous n’êtes pas capables de savoir « comment je suis arrivé là », vous êtes dans un rêve.

2. Pour réussir à faire la démarche de se poser la question dans un rêve ce n’est vraiment pas facile car on croit vraiment être dans la réalité. Le conseil donné par de nombreuses personnes est de se demander fréquemment, lorsque l’on est éveillé, « comment suis-je arrivé là ? ». Cela deviendra alors un automatisme qui aura beaucoup plus de chance de se produire dans un rêve.

3. Une fois que l’on est conscient d’être dans un rêve (on ne sait pas comment on est arrivé dans ce supermarché, surtout qu’il vend uniquement des CD d’installation AOL et des crèmes réparatrices Q10, et que les autres clients sont des loups) il suffit d’essayer de faire un geste tout simple par exemple lever le bras. Et là, PAF, vous voyez que vous avez réussi à influencer votre rêve, et vous pouvez partir à la cueillette des champignons géant avec votre amie Minnie si cela vous chante.

4. D’un point de vue plus scientifique, des expériences ont été menées sur des personnes pratiquant le rêve lucide. Comme vous le savez peut-être, lors des rêves seuls les yeux des personnes endormies bougent. Les chercheurs ont donc demandé aux personnes volontaires de réaliser des mouvements des yeux spécifiques lorsqu’ils entraient dans un rêve lucide (par exemple regarder à droite puis à gauche puis faire un rond des yeux vers la droite et un second vers la gauche). Ces mouvements précis des yeux de personnes endormies ont bien pu être observés par les scientifiques, qui eux étaient éveillés ;) ! L’expérience en elle-même était en fait d’essayer de savoir de quoi rêvent les hommes en les plaçant dans une machine à IRM et en enregistrant les zones actives du cerveau après ce signal. En les comparant ensuite à l’activité des mêmes personnes éveillées lorsqu’on leur demandait de penser à des mots clefs, il devenait possible de savoir ce à quoi ces personnes rêvaient (si j’arrive à remettre la main sur cet article qui doit dater de quelques mois… je vous l’ajouterai ici).

NB : Essayer de se pincer ne fonctionne pas (on ressent souvent la douleur associée dans un rêve)

Bref, tout ça pour dire que j’ai découvert ceci : https://grandst.com/p/remee (désolée, la page est en anglais) :

Illustration de concepts : le rêve lucide

Un masque à rêves lucides !

Il s’agit d’un masque à rêves lucides ! C’est exactement comme un masque classique pour dormir, sauf que celui-ci sait reconnaitre à vos mouvements d’œil que vous rêvez. La lumière est un élément qui peut influencer votre rêve (les rêves que vous faîtes le matin sont plus « lumineux » que ceux que vous faîtes en pleine nuit), ainsi, le masque allume quelques diodes dans un ordre/tempo précis, de sorte à ce que vous puissiez les voir dans votre rêve sans pour autant vous réveiller. Si vous reconnaissez ce signal visuel, vous saurez que vous êtes dans un rêve et pourrez en prendre le contrôle !

Ça me fait rêver, pas vous ?! ;-)

Merci pour votre lecture :)

[Illustration de concepts] Polygamie (et multithreading)

Illustration de concepts : polygamie et multithreading

J’aime beaucoup le Geektionnerd (d’où est issue cette illustration de concept). Il s’agit d’illustration qui tournent souvent autour de l’informatique ou du web, voire à la liberté en général.

Aujourd’hui, je vous présente un petit strip sur la polygamie (et le multithreading). Puisque je me doute que vous connaissez le concept de polygamie, sachez que le multithreading en programmation permet à un logiciel ou un site de faire des actions en parallèle… Avec cette illustration vous allez comprendre ;-) !

La polygamie selon le Geektionnerd

La polygamie selon le Geektionnerd

La polygamie selon le Geektionnerd

Vous trouverez l’illustration originelle ici : Polygamie.
Je vous invite à découvrir ce site si vous ne le connaissez pas encore et que vous vous intéressez à l’informatique ! Même si j’imagine que vous connaissez déjà…

Merci pour votre lecture :)

JE VEUX JOUER !

Je veux jouer è header

Le weekend dernier, j’ai regardé Game One, chaîne dédiée aux jeux vidéos. Pour tout vous dire, ça m’arrive plus ou moins souvent et depuis pas mal de temps. Mais cette fois-ci j’ai eu le déclic. JE VEUX JOUER !!!

Les jeux vidéos : la découverte

Tetris sur un immeuble du MIT ! Plus d'infos ici : http://hacks.mit.edTetris sur un immeuble du MIT ! Plus d'infos ici : http://hacks.mit.edu/by_year/2012/tetris/u/by_year/2012/tetris/

Tetris sur immeuble

Quand j’étais petite, je jouais très souvent à la console. Mes parents ont eu la délicieuse idée de m’acheter une Game Boy pour le Noël de mes 6 ans. Je crois que déjà, ils voulaient me forcer sur la voie de la raison ! Me pervertir si jeune quand même…

Experte de Tetris, j’avais aussi d’autres jeux qui me plaisaient beaucoup, comme Boxxle, Warioland, ou le jeu d’athlétisme Track Meet, et évidemment d’autres qui me plaisaient moins (le jeux des Simpsons, quelle m*rde…).

L’approfondissement et l’apparition de mes goûts personnels

Ensuite, j’ai eu l’occasion de jouer avec mes voisins qui avaient une SuperNES, et j’étais notamment fan de Mario Kart (qui peut ne pas y succomber à 8/9 ans ?), de Killer Instinct (le jeu de baston qui a défini mes goûts vidéoludiques :D !) et de Theme Park !

Quelques années plus tard, sans rien demander au Père Noël encore une fois, j’ai reçu une Playstation ! Alors là, c’était la fête ! Entre les Tekken (j’adoooore les jeux de baston !), les FIFA, Crash Bandicoot, Rayman, Cool Boarders, PaRappa the Rapper, … J’étais aux anges ! (J’ai testé Metal Gear Solid aussi, mais l’ambiance oppressante ne me plait pas DU TOUT !!! Même Tomb Raider 3 était trop pour moi !)


Une présentation de Crash Bandicoot, qui me fait sautiller sur ma chaise ! (même si en fait, je suis dans mon canapé…)

A 12 ans j’ai eu mon premier PC (c’était loin d’être une bête de course, et je n’avais pas Internet !), là ça a été la découverte de QBasic (ah? Ce n’est pas un jeu ?!) et de Sim City 2000 !!! Là encore, j’y ai joué des heures ! Puis j’ai voulu me tourner vers les jeux « de grands » et j’ai touché à Myst. J’aimais beaucoup (notamment le visuel), mais je me suis lassée au bout de quelques heures de jeu…

Après cela, il y a eu la révolution POKEMON ! J’étais déjà « vieille pour ce jeu » à l’époque, selon mes camarades du collège, mais quel plaisir de faire partie d’une communauté ! Même si au final je ne pouvais pas vraiment communiquer avec cette communauté sans Internet (ni câble Link !), je sentais la liberté de pouvoir en parler si je rencontrais par hasard un autre joueur.

J’ai également profité d’une DreamCast que l’on m’a prêtée, jouant à Soul Calibur à outrance pendant quelques semaines, encore un régal :-) !)

Pikachuuuuuuu!

L’arrivée d’Internet

Avec l’âge j’ai commencé à moins jouer. J’ai troqué mon PC contre un Mac (et Internet) donc moins de jeux et plus d’inconnu à découvrir (les tchats, eBay, l’apprentissage du HTML, la création d’un blog de gifs animés (oui, bon, j’avais 13 ans), …). Internet a tué mes consoles :'( !

Plus tard, mes études ont été très soft niveau jeux. J’ai joué à droite à gauche à Guitar Hero ou à StepMania, mais rien de bien sérieux. J’étais un peu jalouse de voir les autres étudiants qui se disaient « geeks » qui se faisaient des LAN de Counter Strike. Mais j’avais été tellement mauvaise à mon seul essai quand j’avais 12/13 ans… que j’avais trop peur de me joindre à eux (et accessoirement, j’essayais de rester sérieuse ;-) !)

Finalement les années ont passé. J’ai rencontré Monsieur Amarie, qui avait aussi pas mal joué dans sa jeunesse, et le manque de temps ne nous a pas aidé à retrouver nos premières amours digitales.
Cela dit, un beau jour j’ai craqué. Je nous ai offert un Guitar Hero. Monsieur adore, même si son enthousiasme est modéré par le fait que j’ai un bien meilleur niveau ;-) !

Puis j’ai de nouveau craqué, pour Portal 2 dont j’avais tant entendu de bien. Nous avons tous les deux a-do-ré (et j’en ai profité pour me réconcilier avec la direction aux flèches et à la souris… Sal*perie de Counter Strike qui m’a psychologiquement empêché de jouer à plein de jeux  :-( !)

Fan art autour de Portal2

Fan art autour de Portal2

Et maintenant ?

Depuis un an, ça allait bien à coups de 2h de Guitar Hero par mois… Mais regarder Game One récemment, et notamment le débat portant sur les joueuses professionnelles, m’a fait ressentir ce petit chatouillis bien connu. L’envie ! Et l’envie d’ouvrir un peu mon horizon de jeu !

Il y a peu, j’ai lancé le débat à la maison. Il se trouve que mon chéri a toujours joué sur PC et moi sur console. Le débat a été lancé : « Mais pourquoi donc acheter une console alors qu’on a déjà un PC, avec lequel on peut de surcroît utiliser un clavier qui a plein de touches !? »… Je ne sais que répondre à ça ;-) !

Joueurs, joueuses, et lecteurs plus ou moins au courant, maintenant que vous connaissez un peu mes goûts… Que nous conseilleriez-vous ? PS4 ou PC ? Quels jeux vous ont plu ou vous plairont ?
Je vous remercie par avance pour vos conseils ! (Mes autres activités risquent de vous haïr par contre ;-) !)

Merci pour votre lecture :)

[html5] carte 1 – base et quadrillage

Parce ce que le mystère de l’affichage graphique qui règne dans mon esprit depuis des miliers d’années vient de mourrir avec ce post, je me dois de le partager !
(Et parce que je n’ai jamais utilisé la fonction « reblog » de WordPress aussi, mais chuuuut, faut pas l’dire ;-) !)

Darkoneko's Weblog

Ce billet débute la série « bidouillons avec HTML5« .

Mais le HTML5 ça ajoute quoi par rapport à HTML en fait ? *ouvre un tutorial*
Ok, donc ya une balise <canvas> et on peut gribouiller des trucs dedans. Commençons par ça.

Ça tombe bien, je m’amuse ces temps ci à réfléchir aux algos utilisés dans les jeux au tour par tour, notamment ceux utilisant une carte avec des cases hexagonales (tels que Battle Isle et Wesnoth). Traçons une carte ! Je garde les hexagones pour plus tard, voyons déjà si j’arrive à faire des cases carrées.

Tout d’abord, squelette de page avec un canvas de 400 de large pour 300 de haut.

<!DOCTYPE html5> <html> <body>     <canvas id="canvas1" width="400" height="300" style="border:5px solid black;"></canvas> </body></html>

canvas1

Jusque là, rien de sorcier. Il manque un certain nombre de trucs pour que ça soit propre (comme avoir le CSS et le…

View original post 226 mots de plus

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :