Le bon, la brute, et le HIPSTER

Le bon, la  brute et le hispter
Oui je sais, on entend le mot « hipster » partout de nos jours, et d’un certain côté je ne déroge pas à la règle en abordant le sujet ici ;-) !

En 2014, arrêtez de dire « hipster »

Il y a quelques jours, j’ai lu un article fort intéressant (« En 2014, arrêtez de dire hispter« ) qui m’a donné envie de réfléchir un peu plus sur le concept même du « hipster ». Si vous ne maîtrisez pas trop la définition, je vous invite à cliquer sur le lien précédent qui la détaille bien, aussi complexe soit-elle ;)
En résumé, personne n’est un hipster. Tout simplement car aucun hipster n’admet être un hipster (à quelques exceptions près) !

Original, le hipster ?

Qu’est-ce qu’un hipster pour moi ? Pourquoi, comme tout le monde, je ne les aime pas ? (à quelques exceptions près <3 cf. mon précédent article : « Le beau brun ténébreux »)
Je crois que c’est parce que je crois que ce sont des gens qui essayent d’être originaux, en se faisant pousser une moustache ou en portant des pulls canadiens (les mêmes qui nous faisaient tant pleurer à 8 ans quand Maman tenait à ce qu’on les porte à l’école).
Comme toute personne qui se sent originale, je crois, j’apprécie pas trop la concurrence, surtout quand c’est par des gens qui se voudraient originaux mais qui au final font comme des milliers d’autres avec ces stupides moustaches…
Femmes à moustache

Une femme à moustache c’est quand même plus sexy qu’une femme à barbe, non ? ;-)

Et cela me force à affronter la réalité : je pense être originale, avoir une manière différente d’appréhender la vie… Mais finalement, je fais aussi partie d’une minorité de gens qui se croient différents (libertins, pratiquants BDSM, athées, et libres penseurs en tout genre). Je me retrouve donc emprisonnée dans ce que je n’aime pas : les gens qui se croient spéciaux mais qui ne le sont pas.
Bon. Bien. Je suis une hipster. Même si je ne suis pas fan des vinyls (mais plutôt du vinyl ;-) !) et que je préfère le cuir à la moustache ! (plus d’infos dans l’article « J’veux du cuir… »)

Seule et incomprise, donc fantastique ?

Ce qui me rassure dans ce constat, c’est que je pense ne pas être la seule :) Je crois que nous sommes énormément (7 milliards ?) à ressentir ce besoin de se différencier de la foule…
Pour exemple, regardez donc cet échange avec Poulpy (illustre wikipédien dont je suis fan depuis mes 18 ans environ, ce qui n’est pas peu dire !) qui est tout a fait symptomatique de cette recherche de différence, que ce soit au 1er degré, au second, ou dans ce cas précis probablement au n-ième.
Mainstream, le sexe ?

Mainstream, le sexe ?

Quelques images…

Pour finir sur un « bon » goût, voici un petit aperçu graphique des hommes d’aujourd’hui (tous ces messieurs sont tirés de Pinterest, vous pouvez en retrouver plus sur mon tableau Pinterest créé pour l’occasion !). Choisissez vos favoris ;-) !
Hipsters, des styles semblables et différents
Merci pour votre lecture :)

%d blogueurs aiment cette page :