Reconnaissance faciale : la mode du 21ème siècle !

Une fois n’est pas coutume, je vais parler « politique ».

Comme vous le savez peut-être déjà, la vidéo surveillance est partout. Je ne me mouillerai pas dans le débat du pour ou contre tout de suite ;-)
Mais la reconnaissance faciale (automatisée, bien sûr) commence à apparaître, et les citoyens bien (ou mal d’ailleurs !) intentionnés cherchent comment échapper au fichage automatique de chacun de leurs faits et gestes.

Pour cela, voici quelques exemples de « look » qui perdent nos amis les ordinateurs :

Vous aurez peut-être remarqué que les points les plus importants pour la reconnaissance faciale sont les yeux (il faut donc les cacher ou ajouter de « faux yeux ») et le haut du nez (idem, il est utile de le masquer avec une couleur sombre). Plus de détails (en anglais, désolée) ici.

Bref, cela donne naissance à une mode, que je trouve personnellement plutôt sympa (mais pas très sexy, il faut l’avouer…). Des défilés de mode « anti-surveillance » existent même (Vidéo ici) !

Quelques liens complémentaires :
une page assez folle où de nombreux essais de looks de ce type ont été faits (photos ou synthèse informatique). En anglais, mais le texte importe assez peu ;-) !
– Pour les plus geeks (oui oui, le terme contient la notion de curiosité ;-) !), cette vidéo illustre la reconnaissance faciale par un automate.
http://cvdazzle.com/ : le site officiel de l’expérience.
– La technique était déjà connue au début du siècle dernier ! D’où le nom « CV Dazzle » est tiré, d’ailleurs.

Si jamais un lecteur décide de réaliser des tests, je suis preneuse des résultats (et des photos !).
Sachez que Facebook met déjà en oeuvre un système de reconnaissance faciale sur les photos publiées (Vous avez peut-être déjà vu un message du type « Est-ce bien Machin sur cette photo ? Tagguez-le ! »).

Merci de votre lecture, et à la prochaine :-) !

Publicités

Le beau brun ténébreux…

Nous connaissons toutes un « beau brun ténébreux »… Nous sommes toutes raides dingues de lui…… et certaines d’entre nous osent même lui faire subir les pires sévices que l’on peut imaginer… (en purs fantasmes évidemment !)

Ce beau brun ténébreux (un blond fait aussi l’affaire ;-) !), évidemment, dans la vraie vie on ne le connait pas vraiment. On n’a échangé que quelques mots avec lui et il ne semble nullement avoir envie de nous voir hors du cadre où nous le cotoyons (travail, loisirs, voisin, …). Alors comme nous sommes frustrées qu’il ne s’intéresse (en apparence !) pas à nous, nous nous trouvons de nombreuses excuses. Il doit évidemment être occupé avec un homme, ou avec une Maîtresse qui lui interdit de s’approcher d’une autre femme, ou bien…

Pour nous approprier un peu cet homme qui nous fait vibrer par son côté mystérieux, on essaye justement de savoir ce qu’il peut bien avoir à cacher.

Voici quelques exemples que j’ai fait subir à mon beau ténébreux, pour votre simple plaisir:
– Des balades au bord de la Seine pour lui faire une déclaration d’amour enflammée
– Des balades au bord de la Seine pour lui faire une description de mes fantasmes préférés
– Essayer de le draguer dans des milliers d’endroits différents : amphis à la fac, dans le train, en soirée, en club échangiste, …
– Lui faire porter des bas résilles et un magnifique maquillage ! (Hm… j’adoooore)
– L’épier au quotidien : le suivre dans le métro, dans sa ville, chez lui, dans sa douche, sous sa couette (seul ou à pleusieurs)…
– Le faire devenir voyeur de mes propres fantasmes (notamment me faire surprendre en embrassant/sautant une fille qu’il connait…)
– Le faire devenir le petit ami de la maîtresse de mon copain… et ainsi l’humilier de se taper une salope !
– Et encore tant d’autres…

Lequel de ses fanstasmes trouvez-vous le plus pervers ?
Moi, honnêtement, j’hésite… ;-)

%d blogueurs aiment cette page :